Mode d'emploi

La mallette pédagogique pour la classe de demain permet aux chefs d'établissement, aux rédacteurs de politiques éducatives et aux fournisseurs de TIC de rédiger des scénarios pédagogiques du futur et de les mettre en œuvre, leur but étant de fournir une vision claire des pratiques dans l'enseignement et d'apprentissage. Elle peut servir à introduire l'usage des TIC ou à l'étendre, aussi bien dans un seul établissement que plusieurs à l'intérieur d'un système éducatif. L'objectif de cette démarche est d'apporter un changement progressif mais durable au système éducatif.

La mallette pédagogique encourage un recours aux TIC par tout un établissement de plusieurs manières :

  • En créant une vision éducative ambitieuse mais réalisable
  • En faisant participer toutes les parties concernées par l'élaboration d'une stratégie de TIC pour les établissements scolaires
  • En mettant l'accent sur des pratiques pédagogiques de pointe et la gestion du changement
  • En concevant des activités pédagogiques propices à l'innovation au moyen des TIC, pour aider les apprenants à acquérir les compétences du 21e siècle
  • En évaluant l'utilisation des activités pédagogiques

À qui s'adresse la mallette pédagogique ?

La mallette pédagogique peut être utilisée par ceux qui travaillent à instaurer un changement durable dans l'enseignement et l'apprentissage, et en particulier :

  • Les chefs d'établissement et les enseignants – par exemple, lorsqu'une école envisage d'investir dans des outils technologiques, ou de modifier les programmes scolaires ou l'aménagement des locaux ;
  • Les conseillers au niveau national ou régional, comme outil de gestion du changement, surtout lorsqu'ils s'équipent en technologies ;
  • Les professionnels des technologies, consultants ou autres acteurs, pour apporter une assistance ou des conseils aux établissements sur la façon d'élaborer leur stratégie en TIC et les guider dans le développement de leurs propres produits et services.

Comment utiliser la mallette ?

La mallette, qui comprend six « suites » d'outils, chacune comportant des ressources différentes, peut être adaptée en fonction des besoins et des contextes locaux. Les ressources contenues dans ces suites peuvent être utilisées indépendamment ou s'inscrire dans toute la démarche de conception de scénarios pédagogiques du futur. La mallette peut servir à apporter un changement aussi bien au niveau d'une seule classe, de tout un établissement que dans tout un système éducatif.

Innovation en classe – Les scénarios pédagogiques du futur décrits dans cette mallette pédagogique et dans les méthodes pour les créer et les utiliser ont été évalués dans plus de 2 500 classes en Europe. Ils donnent la possibilité à des établissements, ou à l'équipe enseignante d'un établissement, de réfléchir à leur pratique actuelle et de concevoir des approches innovantes d'enseignement et d'apprentissage et de les mettre en œuvre.

Un changement à l'échelle de tout le système, au niveau régional, national ou international - La mallette pédagogique a été mise au point dans un projet international faisant intervenir des concepteurs de politiques éducatives de plus de quatorze pays. C'est pourquoi les outils répondent à un ensemble de tendances et de difficultés courantes auxquelles sont confrontés les décideurs lorsqu'ils mettent en place diverses technologies et solutions dans l'ensemble des systèmes éducatifs.

Les fournisseurs de TIC – La mallette pédagogique permet par ailleurs aux fournisseurs de TIC de mieux comprendre les besoins des établissements et des éducateurs. Elle est le fruit d'un projet qui a bénéficié du concours de la Commission européenne, en partenariat avec les ministères de l'Éducation et des fournisseurs de TIC. Le principal intérêt de cette mallette est de permettre aux fournisseurs de collaborer avec les rédacteurs de politiques éducatives et les enseignants qui veulent s'équiper en technologies et les exploiter dans l'apprentissage, et de les aider à élaborer leur projet commun pour y parvenir.

Utiliser les outils séparément ou comme une démarche globale

Au départ, la mallette pédagogique a été conçue comme une démarche d'ensemble pour créer des scénarios pédagogiques du futur (SPF) et s'en inspirer pour imaginer des activités pédagogiques innovantes. Mais comme on va le voir ci-dessous, chaque suite d'outils a un intérêt en soi.

Suite d'outils

Dans le cadre de la démarche de SPF (au niveau de l'établissement ou du système)

Comme outils individuels

1 – Pour identifier les acteurs et les tendances

Pour créer un SPF, on commence par faire appel à différentes personnes éclairées et à travailler avec elles pour identifier des tendances, qui sont les fondements du scénario. Ces tendances préfigurent les changements susceptibles d'avoir des répercussions sur les établissements scolaires de demain.

Déterminer qui doit participer à la mise en place du changement. Pour élaborer des politiques éducatives, il faut avoir repéré des tendances en pleine connaissance du sujet.

2 – Modélisation de la maturité pour la classe de demain

Pour créer un SPF efficace, il importe de connaître le degré de maturité d'un établissement dans la façon dont il utilise les TIC pour enseigner et apprendre.

Dans de nombreux établissements scolaires et pays, on fait appel à l'auto-vérication pour déterminer les progrès réalisés dans l'adoption effective des TIC.

3 – Pour créer un scénario pédagogique du futur

Activité réalisée dans un atelier physique, pour créer un SPF comme vision du changement.

Consiste simplement à adapter un scénario existant de la banque de SPF et à l'adopter.

4 – Comment concevoir des activités pédagogiques innovantes

On s'inspire du SPF pour concevoir des activités pédagogiques innovantes, en bénéficiant de conseils et d'aide sur l'utilisation des technologies d'apprentissage.

On peut partir d'un SPF pour créer un certain nombre d'activités pédagogiques.

5 – Pour évaluer l'innovation en classe

Une fois créées, les activités pédagogiques doivent servir à instaurer un véritable changement dans la classe. Il faut les évaluer pour vérifier qu'elles apportent bien l'innovation souhaitée.

On peut se servir en classe d'activités pédagogiques existantes et les évaluer. 

La méthodologie de la classe de demain

La mallette pédagogique pour la classe de demain se compose d'un ensemble de documents d'orientation, d'outils technologiques de communication et d'autres ressources pour guider les utilisateurs tout au long du processus de mise en place du changement. Grâce à cette méthodologie, on est sûr que la mise en œuvre des TIC dans les établissements est éclairée par une vision fiable de la classe de demain et que les utilisateurs exploitent les TIC au mieux pour favoriser des approches pédagogiques pionnières.

Cette démarche s'appuie sur des travaux réalisés dans le cadre du projet iTEC. Avec 26 partenaires, dont 17 ministères de l'Éducation, et le financement de la Commission européenne, le projet iTEC a enquêté sur la façon dont les TIC sont exploitées dans les établissements scolaires et a procédé à une évaluation ; il a aussi cherché à savoir comment les scénarios pédagogiques du futur pouvaient dépasser l'état de pilotes à petite échelle pour être appliqués dans un grand nombre d'écoles. Entre 2010 et 2014, les scénarios pédagogiques du futur d'iTEC et les activités pédagogiques ont été pilotés et évalués dans plus de 2500 classes de 19 pays d'Europe.

Pour comprendre la démarche, il faut considérer plusieurs étapes.

Première étape – Création de scénarios pédagogiques inspirants

On appelle scénario pédagogique du futur (SPF) une description détaillée des formes d'apprentissage et d'enseignement qui permettent d'imaginer en quoi peut consister l'innovation et la pratique pédagogique de pointe grâce à une bonne exploitation des TIC. Le but est de donner envie aux enseignants de modifier leurs pratiques (en adaptant les idées présentées) plutôt que de leur fournir le déroulé complet d'une leçon.

Comment les scénarios pédagogiques du futur sont-ils créés ? En réunissant divers acteurs, qui ont différents points de vue sur les défis et les possibilités dont il faut tenir compte quand on planifie l'éducation de demain. Il peut s'agir d'enseignants, de chefs d'établissement, d'experts de l'éducation, d'employeurs, de parents, d'élèves, etc. Ils ont pour tâche de déterminer les grandes tendances qui apparaissent et qui ont des chances d'influencer la façon dont on apprendra et on enseignera demain. Ils évaluent aussi le degré de maturité d'un établissement dans son utilisation des TIC, pour déterminer à quel niveau il voudrait parvenir.

Ce sont ces tendances et le degré de maturité qui guident l'écriture du scénario, où sont décrites de façon très détaillée les activités pédagogiques et comment sont utilisées les ressources. Il décrit en outre les rôles des apprenants, des enseignants et d'autres participants, et privilégie les approches pédagogiques de pointe qui aident les apprenants à adopter les compétences du 21e siècle. Un scénario pédagogique du futur n'est pas limité à la classe physique, il peut avoir lieu dans n'importe quel contexte, milieu ou lieu où il est possible d'apprendre.

Étape 2 – Concevoir des activités pédagogiques innovantes

Le but des scénarios pédagogiques du futur est de donner de l'inspiration, c'est-à-dire qu'ils suggèrent ce que l'on peut faire pour favoriser l'innovation dans l'apprentissage et l'enseignement. C'est pourquoi il y manque certains détails, exprès, et les enseignants qui essaient de les appliquer pourront être confrontés à un certain nombre de problèmes.

La deuxième étape dans la méthodologie de la classe de demain est de s'inspirer des scénarios pédagogiques du futur pour imaginer des activités pédagogiques qui puissent être appliquées par les enseignants de façon pratique. Cela suppose une élaboration en commun, où des groupes d'enseignants, souvent de disciplines et de formations différentes, travaillent ensemble dans un atelier de conception.

Une activité d'apprentissage est une description concrète de la façon dont se déroule une unité d'enseignement et d'apprentissage qui n'est pas propre à une discipline ; de sorte qu'elle peut être utilisée par n'importe quel enseignant. La conception commune d'activités pédagogiques a pour objectif d'aider les enseignants à transformer des scénarios éducatifs à l'état de projet en véritables pratiques en classe. Par conséquent, les scénarios servent de motivation à la création d'activités pédagogiques innovantes.

Étape 3 – Piloter et évaluer les activités pédagogiques

Lors de la dernière étape, les enseignants se servent des activités pédagogiques comme matériau pour leur plan de cours. Une série d'activités pédagogiques peut être utilisée dans diverses séquences pour traiter n'importe quel aspect du programme. Les enseignants ont à décider comment ils vont les exploiter et quand, et quels objectifs d'apprentissage ils veulent atteindre. Il s'agit pour eux de tenter des approches plus pionnières de l'enseignement, qui aident à apprendre. Ils sont guidés dans cette démarche sur l'utilisation des ressources et des technologies. Par exemple, de nombreux outils ont été mis au point pour aider les enseignants à trouver ces ressources et outils et en faire le meilleur usage, de façon à réduire les obstacles à l'innovation.

L'expérimentation des nouvelles approches s'accompagne d'évaluations sur la réalisation des activités pédagogiques, et les enseignants sont invités à partager leurs expériences au sein d'une communauté de pratiques. Le but est aussi d'arriver à un processus itératif : plus on expérimente de nouvelles approches et de technologies, plus on accumule d'expériences, qui viennent alimenter des scénarios de classe de demain et des activités pédagogiques de plus en plus innovants.

Témoignages d'utilisateurs

Le directeur du collège d'Odda, en Norvège, Sven Olaf Brekke, explique comment il s'est servi des scénarios pédagogiques du futur élaborés dans le projet iTEC, pour aider ses enseignants à innover.

Trois enseignants de trois pays différents - l'Espagne, la France et le Portugal - témoignent de la façon dont la méthodologie et les outils pour la classe de demain (dans le cadre du projet iTEC) les ont aidés à introduire le principe de l'innovation dans leur pratique professionnelle.